Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

bandeau-u887

Cognition, Action, et Plasticité Sensorimotrice

Une thèse en apesanteur

 

Une thèse en apesanteur   Quand elle est entrée à l’université, Marie Barbiero n’imaginait sans doute pas expérimenter un jour l’absence de gravité. C’est pourtant ce que cette doctorante a eu l’occasion de vivre dans le cadre de ses recherches sur le contrôle du mouvement.

Marie Barbiero prépare sa thèse à l’INSERM et au laboratoire CAPS (Cognition, Action et Plasticité Sensorimotrice) de l’Université de Bourgogne, sous la direction d’Olivier White. Spécialiste du contrôle moteur, ce chercheur travaille depuis des années dans le secteur spatial et s’intéresse à la façon dont le cerveau s’adapte à des altérations de la gravité. Le CAPS est un laboratoire reconnu au niveau international pour ses travaux sur l’intégration de la gravité pour le contrôle du mouvement humain.

http://www.ubfc.fr/une-these-en-apesanteur/
logo inserm
Université de Bourgogne