Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

bandeau-u887

Cognition, Action, et Plasticité Sensorimotrice

IRM

L’appareil IRM

L'IRM 3T Siemens utilisé par le laboratoire dans le cadre de protocoles IRMf est située dans l'unité d’imagerie du CHU le Bocage de Dijon. C’est une IRM MAGNETOM Trio (Tim), de 2m de long, et possédant un tube de 60cm de diamètre.
La machine est équipée de gradients de 45mT/m et d’un trigger pulsant à chaque temps de répétitions (TR).

irm1

L’IRM est pilotée par une console fonctionnant avec le logiciel Syngo MR B17.

 

 

L’antenne

Pour les séquences IRMf, une antenne tête réceptrice de 12 éléments et 18 canaux d’acquisitions est mise à disposition. Elle est équipée d’un miroir permettant notamment de visualiser les stimuli qui s’affichent sur un écran placé en amont du tube.

irm2

 

 

Les séquences

L’acquisition IRMf comporte :

  • un repérage dans les 3 directions d’une durée inférieure à la minute (localizer),
  • une anatomique T1 (entre 5 et 15 minutes selon la résolution et le contraste désirés),
  • des cartes de champ B0 pour la correction des distorsions géométriques à 3T (durée : 5 minutes)
  • les séries temporelles EPI dont la durée dépend du nombre de répétitions (mais aussi du paradigme).

Les paramètres d’acquisitions pour l’anatomique (T1) et les images fonctionnelles pouvant être modifiés sont le TR, le TE, le FOV, le nombre d’excitations, la résolution spatiale.

 

 

Le matériel de stimulation

Un PC de contrôle 32 bits (Windows 7 professional) est utilisé pour synchroniser les signaux d’acquisition issus du trigger avec l’envoi et la récupération des stimuli. Il est localisé au CHU, et commandé par le logiciel Matlab et la Psychtoolbox.

Nous possédons un système de stimulation visuelle (BOLDscreen) IRM-compatible. Il est muni d’un écran 24’’ HD (1000cd.m-2) LCD fonctionnant à 60Hz, de résolution 1920x1200 pixels, monté sur un pied en aluminium et alimenté par une alimentation DC. Les connections se font par fibre optique.

irm3                   irm4

Nous possédons également un système permettant de récupérer les temps de réponse des sujets placés à l’intérieur du tube. Le système comporte un boîtier de 5 touches, un câble en fibre optique relié à une interface 905 fORP et un câble USB connecté au PC de contrôle des stimuli.

irm5

 

 

Traitement d’images

La reconstruction des images fonctionnelles est effectuée par la console, juste après les acquisitions IRMf. Le traitement des données fonctionnelles est réalisé au laboratoire, essentiellement grâce à SPM8, et la visualisation des données traitées est faite via MRIcro. A terme, d’autres logiciels seront utilisés pour effectuer des traitements plus spécifiques (par exemple pour des données acquises en condition de repos).

 

 

Personnes à contacter

  • Célia Rousseau (INSERM - U1093 Cognition, Action, et Plasticité Sensorimotrice Université de Bourgogne)
  • Olivier White (INSERM - U1093 Cognition, Action, et Plasticité Sensorimotrice, Université de Bourgogne)
  • Alain Lalande (Laboratoire de Biophysique, Faculté de Médecine, Université de Bourgogne) alain.lalande{[at]}u-bourgogne.fr)
logo inserm
Université de Bourgogne