Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

bandeau-u887

Cognition, Action, et Plasticité Sensorimotrice

ANR MAAMI

Présentation | Collaboration et Partenaires

 

anr logo maami cnsa logo maami



Le projet MAAMI (Maladie d'Alzheimer et Apprentissage Moteur Implicite), financé par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) et la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA), s’inscrit dans :

  • Une dynamique de recherche scientifique portant sur la maladie d’Alzheimer et ses répercussions cognitivo-motrices.
  • Le champ de l’innovation technologique en faveur des thérapies non médicamenteuses dont la Haute Autorité de Santé (2008) a reconnu l’intérêt.


La maladie d’Alzheimer est la cause la plus courante de démence (60 à 70% des cas). La démence est définie par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme étant « un syndrome, généralement chronique ou évolutif, dans lequel on observe une altération de la fonction cognitive (capacité d’effectuer des opérations de pensée), plus importante que celle que l’on pourrait attendre du vieillissement normal. Elle affecte la mémoire, le raisonnement, l’orientation, la compréhension, le calcul, la capacité d’apprentissage, le langage et le jugement. La conscience n’est pas touchée. Une détérioration du contrôle émotionnel, du comportement social ou de la motivation accompagne souvent, et parfois précède, les troubles de la fonction cognitive ». Sur le plan cognitif, les altérations liées à la maladie d’Alzheimer sont grandement rapportées comme le montre la définition de l’OMS.

En outre, cette maladie atteint également les fonctions motrices. Elles sont définies comme étant l’ensemble des structures centrales ou périphériques responsables de la programmation, de la planification et de la réalisation des actions (marcher, prendre, manipuler, atteindre). Aujourd’hui, les caractéristiques de ces altérations sont très peu étudiées.



Le projet MAAMI a pour ambition :

  • Au plan théorique, de mieux comprendre l’effet des couplages perception-action sur le maintien des compétences motrices et cognitives des patients atteints de la maladie d’Alzheimer (stades léger et modéré). Ainsi le mouvement et la musique pourraient être utilisés comme des agents thérapeutiques visant à maintenir et à améliorer les capacités fonctionnelles des patients.



marche pa        



  • Au plan technologique, de renforcer leurs capacités cognitives et motrices préservées avec des outils issus de la réalité virtuelle et des jeux interactifs. L’adaptation des interfaces aux utilisateurs que nous nous proposons facilitera, par ailleurs, leur adhésion aux programmes conçus pour des applications a-) en milieu médical et b)- à leur domicile.



puzzle pa



De manière innovante, les sept partenaires proposent d’associer la musique à un dispositif d’entraînement au mouvement, de manière à en amplifier les effets dans le cadre de la maladie d’Alzheimer. La combinaison du mouvement, de la musique et de la réalité virtuelle constitue le caractère le plus remarquable du projet.



Coordonnateur du projet MAAMI



Représentants du laboratoire U1093 au sein du projet MAAMI

logo inserm
Université de Bourgogne